La chatterie de Chaungtha

   


   Reproduction

Vous avez choisi votre couple de reproducteur.

Vous connaissez le groupe sanguin des deux chats ?

Il est bon aussi de savoir si les deux chats sont à jour de leurs vaccinations et, qu’ils ne soient pas en période d’incubation d’une éventuelle maladie infectieuse (FeLV/Fiv, coronavirus dû au partage de la litière).

Inspection du pénis du mâle, rechercher une infection, ou regardez aussi s'il a des petits points blanc sur son pénis. Ils ne sont présent que si son taux hormonal est bon. Ce sont les spicules. Important pour un mâle reproducteur.

Inspection de la vulve de la femelle (voir si infection)
Problème de chaleur: consulter votre vétérinaire

Ma chatte est toujours en chaleur !

Elles vocalises très fortes surtout chez les siamoises et persanes, faut les supporter !!
Mais il est délicat de donner la pilule à une reproductrice.
Par contre, autant stériliser une chatte de compagnie, car il a un risque de pyomètrie (métrite)
Votre vétérinaire peut envisager la méthode du coton tige pour stimuler une ovulation.

Particulier, faite très attention à ne pas procéder à cette technique vous-même, parce que vous ne supportez plus les vocalises. Le coton doit être stérile. Vous risqueriez de provoquez une irritation ou d’engendrer une infection.

La période d’interoestrus (entre deux chaleurs) ! varie en fonction :
- De la race
- Si la chatte est en contact d’autres femelles en chaleur.
- Du stress

Ma chatte n’a pas encore eu ses chaleurs !

- Voir sa date de naissance ou la période de l’année
- Voir aussi si stress ou vie en meute ?
- Nombre d’heures de lumière par jour.

Pas de chaleur si moins de 8h de lumières par jour.
Au contraire, 14 h de lumières par jour déclanche des chaleurs.

Ma chatte n’est pas encore pubère !

- Patience !
- Ses premières chaleurs se font en fonction de sa date de naissance. Son corps atteint la puberté et les jours rallongent en temps de lumière et bingo, les chaleurs vont arriver.

Attention, selon la race (Persan) ses chaleurs peuvent être très peu visible. (Miaulements silencieux, ne montre pas ses fesses, mais plus câline qu’à l’habitude…)

Mon mâle ne saillit pas !

Selon son âge patience, (entre 12 et 18 mois selon la race). Il va devenir pubère.
Selon les lignées, les mâles de pure race saillissent que vers 1.5 à 2 ans.
S’il a déjà saillit une femelle et qu’il n’y a pas eu de gestation il n’est pas forcément infertile. Il y a différence entre semence et saillie.

Un éleveur devra lui proposer aussi des femelles expérimentées (plus facile pour qu’il n’ait pas peur de la réaction agressive de la femelle après la saillie) s’il n’y a toujours pas de gestation, voir votre vétérinaire.

Parfois un souci bloque le mâle (gingivite, douleur au dos, anneau de poil autour du pénis, infection urinaire …)

L’accouplement:

1ère partie : Je suis pour mettre la femelle dès les premiers signes de chaleur avec le mâle.
(Période de reconnaissance) Un mâle non expérimenté, comme une femelle, peut entraîner un refus de saillie.
2ème partie : Accouplement/pic de LH
3ème partie : Accouplement/ovulation/fécondation
L’ovulation de la chatte ne se fait que s’il y a déclanchement de l’hormone LH. (Hormone cérébrale)
Plus il y a de saillie durant une même journée, plus y a de chance que le taux de LH soit haut. Plus il y a de chance que la femelle ovule. (50% de chance qu’un seul accouplement provoque l’ovulation.) 24h à 30h après le pic de LH il y a ovulation.

Déroulement de la saillie :

- Approche du mâle et prise au cou. Peut durer de 30 Secondes à plusieurs heures selon l’état de stress ou l’expérience.
La durée de l’intromission est très brève, 10/15 secondes (comme les lapins, lol !!!)
- La femelle :
1) elle, pédale avec les postérieures.
2) Après l’éjaculation, la réaction post coïtale consiste en miaulement très particulier de la femelle et parfois réaction agressive envers le mâle, elle lui donne des giffles.
3) puis frottement sur les meubles environnants et roulades désorientés.
4) Léchage génital frénétique.

On dit que s’il n’y a pas les signes coïtale (3) et (4) la saillie ne marchera pas.

Après la saillie, la femelle à souvent une réaction réfractaire où elle refuse le mâle, le souffle, cherche à le giffler. Puis les deux font leur toilette et vont dans un moment recommencer.

Attention !!! Le stress, les médicaments perturbent l’ovulation. la femelle ovule 24 H après la première saillie.

A Savoir, les signes de chaleurs de la femelle continus encore plusieurs jours après l’ovulation.

Petite astuce, penser à peser votre chatte à la fin de la saillie. Et repesez la à trois semaines. Si prise de poid c'est souvent signe de grossesse.

La gestation

Arrivée dans l’utérus des œufs vers le 5ème jour.
Nidation vers le 12ème jour
Embryon jusqu’à 30 jours
Tous les organes sont en ébauche
Fœtus ensuite
17ème jour tétines plus roses et plus grosses, pas toujours évident sauf chez les femelles primaires. Puis autour des tétines va se former un cercle sans poil.

A la palpation il est possible de sentir un utérus ferme.

21/23ème jour l’ampoule contenant les embryons à la taille d’une noisette.

25/28ème jour par pris de sang il est possible de doser l’hormone RELAXINE sécrété par le placenta. Test qui permet de confirmer une grossesse. (rarement utilisé chez le chat) Il faut attendre. Petite astuce, penser à peser votre chatte à la fin de la saillie. Et repesez la à trois semaines. Si prise de poid c'est souvent signe de grossesse.

38/40ème jour à la radiographie il est possible de voir le squelette du chaton

49ème jour le corps du fétus se recouvre d’un fin pelage encore dépourvu de couleur.

Mise bas

Au moins une semaine avant la date présumé de la mise bas :

Isoler la chatte. Elle sera au calme dans une pièce de la maison (chatterie)……
Pensez à vérifier que la chatte n’a pas de parasites externe.
Comme je ne veux pas que les chatons soient infectés de vers, je traite la maman 8 à 15 jours avant la mise bas par précotion.


Il est bon de couper les poils :
_ Autour de la vulve pour pouvoir pratiquer un éventuel examen.
_ Au niveau des tétines pour facilité la tété des chatons et si besoin d'une échographie.
Sinon le vétérinaire devra utiliser plus de gel pour que les ondes de la sonde de l’échographe passent à travers la peau et les poils.

Moi je pratique une échographie à cette époque ou une radiographie se qui me permet de savoir le nombre de chaton.
Mais aussi de vérifier leurs viabilités et de détecter une éventuelle malformation de l’un d’eux.

Vers 50 jours de gestation, l’ossature des chattons est faite.
La radiographie nous donnera le nombre de chatons (s’ils ne sont pas trop nombreux).

Préparer le nid:

Trousse à pharmacie à prévoir pour la mise bas:
- 1°) Alcool à 70°
- 2°) Teinture d’iode à 2%. (bétadine jaune) Pour désinfecter les cordons ombilicaux.
- 3°) Serviette de toilette propre (pour prendre et sécher les chattons)
- 4°) Ciseaux à bout rond, bien aiguisés et désinfectés
- 5°) Thermomètre à bout très fin (pour bébé)
- 6°) Vasaline (pour l’embout du thermomètre ou pour les manipulation obstétricale.
- 7°) Mouche bébé
- 8°) Gant de chirurgien
- 9°) Sac poubelle
- 10°) Petit sac style congélation pour placer les chatons mort-nés en vu d’autopsie.
- 11°) Cage de transport prête, si besoin d’une visite urgente chez le vétérinaire
- 12°) Horloge pour surveiller le temps entre chaque contraction, le temps du travail ou de la libération des chatons.
- 13°) Une balance pour peser chaque chaton.
- 14°) Un bloc note pour noter le poids, l’heure de chaque évènement comme le temps entre chaque naissance.

Les prémices avant mise bas:

Modifications physiques
* Relâchement des tissus mous (difficile à voir, queue cassée)
* Montée de lait. Peut survenir la veille ou 8 jours avant.
* Ouverture du col. (Mais là, que le vétérinaire peut le vérifier).

Entre 1h à 24h avant la mise bas.
* Fonte du bouchon muqueux (un liquide brunâtre s’écoule de la vulve, parfois visible)

* Femelle ne pouvant plus se lécher la vulve, l’anus moi je la nettoie à l’aide d’une compresse imbibé d’eau chaude. La mise bas va arrivée et cette zone ne doit pas être une source de microbes.

* Chute de la température de 1° liée à la chute de progestérone. (Pas toujours très flagrante.)






 

 

retour accueil