Chatterie de Chaungtha

   

 
Le Sacré de Birmanie, appelé aussi Birman, est une race qui a été créée en France.
Ont trace la naissance du Sacré de Birmanie au début du XX ème siècle,
à partir d’un croisement entre un Persan et un Siamois ganté de blanc.

Toutefois, de nombreuses légendes courent sur le compte de ce chat Sacré de Birmanie 
tant il fascine avec son regard bleu saphir, ses quatre pieds blancs et sa fourrure longue et douce.

Standard du SACRÉ DE BIRMANIE

Vous pouvez le lire sur le site du LOOF www.loof.asso.fr
comme ceux des autres races, présente les mesures idéales.

Les chats parfaits sont exceptionnels, (celui du LOOF n'existe pas encore)
mais les défauts sont plus apparents chez Sacré de Birmanie (le birman)
exemple les marques blanches qui sont visibles au premier coup d'oeil.

Il faut donc sélectionner les chats présentant la plus grande régularité,
le plus grand équilibre dans le rapport entre les " gants ", mais sans oublier
les autres qualités d'ensemble.

Ce qui fait la beauté d'un Sacré de Birmanie, c'est l'harmonie de cet ensemble.
C'est dans ce sens, à notre avis, qu'il doit être jugé.

Mon standard expliqué du Sacré de Birmanie Bonne lecture

Le Corps : de format long et substantiel,
le Sacré de Birmanie a un corps moyennement long, massif avec un dos droit et régulier.
Les mâles sont plus massifs que les femelles.

Les Pattes : du sacré de Birmanie sont de taille moyenne, avec une ossature
robuste et une bonne musculature, les pattes sont en proportion avec le corps.


La Tête : Forte ossature, joues pleines et rondes. Front bombé, nez court et rond..(nez romain).
Le nez ne doit pas être droit comme celui du siamois, ni cassé (stoppé) comme celui du persan.
Une très légère dépression plutôt marquée par le poil, à la rencontre du nez et du front bombé.
Moustaches longues et bien fournies. Pas de tête "persan".

Le Museau : de longueur moyenne, large, sans pinch. Le menton est fort.

Les Yeux : grands, presque ronds, ils sont bien espacés l’un de l’autre et de la
couleur bleue la plus intense possible.

Les Oreilles : presque aussi larges que hautes, de taille moyenne à grande..
Modérément espacées, elles ont un bout arrondi. L’intérieur est bien fourni.

L’ Encolure : de taille moyenne, l’encolure est bien musclée.

La Robe : Fourrure longue et mi-longue suivant les parties du corps.
Elle est très longue sur le dos et les flancs. La texture en est soyeuse.
Le sous-poil est peu abondant et léger.
Sur la face les poils sont courts, ils s’allongent graduellement à partir des joues
vers une lourde collerette très appréciée, surtout chez les mâles.
Remarque : des changements saisonniers doivent être pris en considération
dans le jugement de la longueur de la robe.

Sa Couleur : Le chat sacré de Birmanie possède les mêmes caractéristiques que
le Siamois sur la face (le masque), les oreilles, les pattes et la queue.
Elles sont brunes (seal point) ou bleu-gris (blue point).....
Le reste de la robe est d'une teinte coquille d'oeuf très claire.
Le dos est beige doré, même chez le bleu point.

Catégorie : COLOURPOINT ( = coloré aux pointes)

Le Gantage : La particularité du chat sacré de Birmanie, ce sont ses pieds
blancs, appelés " gants ", blanc absolument pur, pouvant s'arrêter à la naissance des doigts ou monter.
Les pattes avant ont des gants blancs se terminant en ligne droite à la jonction entre le pied et la patte comme aux pattes postérieures. Quelques exceptions peuvent être admises pour des " gants " très légèrement plus hauts aux pattes arrières, cas assez fréquent.
Aux pattes postérieures (sous le pied), le blanc se termine en pointe de la moitié aux trois-quarts du talon (les éperons) L'absence est éliminatoire en concours donc votre chat ne mérite pas son pedigree s'il en a un.

L'important dans le gantage c'est la répartition régulière et symétrique des gants, soit entre les deux pattes avant, d'une part, et les deux pattes arrière d' autre part, soit, ce qui est encore mieux, le blanc réparti absolument également aux quatre pattes.

Les taches blanches dans les parties brunes entraînent la disqualification.
Les sujets présentant cette tare ne doivent pas être employés pour la reproduction.

 

Les coussinets : Couleur rose et/ou couleur correspondant à la couleur de base du chat.

Queue : La queue moyennement longue, présente une forme élégante. Au repos, elle est tombante, mais elle est portée généralement haute et très souvent renversée en avant, comme celle des écureuils.
Elle ne doit comporter ni cassure, ni noeud aux dernières vertèbres.
Les sujets présentant cette tare ne doivent pas être employés pour la reproduction.


Pénalités : Type de tête « Siamois » ou « Persan ».
Manque de substance, ossature fine.
Remontée importante du blanc des gants ou des éperons sur les pattes ou,
au contraire, gantage un peu court.
Marques blanches sous le menton, la gorge ou le ventre.

Refus de tout titre : Taches de couleur dans les gants ou les éperons.
Manque de blanc (un doigt ou plus) dans les parties supposées être gantées.
Marques blanches dans les points.
Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.

Echelle des points du standard LOOF du Sacré de Birmanie :

Tête et Yeux = 30 points
Forme = 10,
Profil = 5,
Oreilles = 5,
Yeux = 5,
Couleur des yeux = 5

Corps 30 points
Corps = 15,
Queue = 5,
Pattes = 5,
Pieds = 5

Fourrure = 10 Points
Couleur = 30 points
Couleur du corps = 5,
Couleur des points = 10,
Gants = 10,
Eperons = 5

(Gantage patte avant 5 points, patte arrière 5 points)
Total 100 Points.

retour page presentation  retour accueil