La chatterie de Chaungtha

   


    Maladie de la griffe du chat


Maladie de la griffe du chat. Une griffure ou morsure profonde peut s’infecter et provoquer ce que l’on appelle la maladie des griffes du chat. 

On a longtemps supposé que cette affection étais du à des bactéries situées sur les griffes du chat. A présent on pense plutôt qu’elles sont dans la bouche et qu’elles sont transmises aux griffes par le nettoyage. 

La maladie des griffes du chat est une maladie infectieuse transmise principalement par le chat mais aussi plus occasionnellement par les griffures de ronces, d’une écharde...

Les puces infestées seraient également capables de transmettre la maladie à l'homme en cas de piqûre. Elle est connue depuis 70 ans et est dû au bacille bartonella henselae et non comme on l'a cru longtemps à Afipia felis. 

Cette maladie assez fréquente est le plus souvent bénigne. Les symptômes de la maladie 

La maladie des griffes du chat est transmise comme son nom le laisse supposer, par les griffures de chat porteur du bacille. 

L'incubation est très variable (de 5 à 60 jours). Elle peut toucher les chats domestiques par l'échange des puces avec des chats errants. Dans la plupart des cas, la maladie touche les enfants (dans 80% des cas, le malade a moins de 21 ans). Elle se caractérise par la formation d'une papule au lieu d'inoculation (comme une sorte de bouton légèrement enflé) qui disparaît d'elle-même dans les jours suivants la griffure ou la morsure.

Dans les semaines suivantes, la maladie après incubation occasionne une lymphadénopathie (hypertrophie ganglionnaire) dans le territoire où l’inoculation a eu lieu : aine, aisselle par exemple.

Ce gonflement des ganglions peut s'accompagner rarement de myalgies, de fièvre, des maux de tête, une perte de poids, des éruptions cutanées bénignes.

Là encore, généralement tout rentre dans l’ordre sans traitement. Le ganglion retrouve sa forme normale de lui-même après quelques semaines.

Quelque fois, la maladie s'accompagne d'une conjonctivite (syndrome de Parinaud) après que l'homme ait touché le chat puis se soit frotté les yeux. 

Dans quelques cas rares, la maladie dégénère gravement sous la forme d'endocardites, voire même d'encéphalites. 

Chez les sujets immunodéprimés peut donner lieu à une angiomatose bacillaire, cette maladie peut atteindre le système nerveux central, et favoriser le développement de pneumopathie, d’hépatite, etc…

Le traitement de la maladie des griffes du chat Dans la très grande majorité des cas, la maladie des griffes du chat ne nécessite aucun traitement spécifique.

Il n'existe d'ailleurs aucun vaccin à ce jour contre cette maladie. Seuls les cas les plus graves nécessitent un traitement Antibiotique (doxycycline ou macrolide ou rifampicine ou une fluoroquinolone). 

Le chat devra également être traité. Le diagnostic est posé suite à un examen sanguin pour le chat comme pour l’humain.

Prévention de la maladie Les chats sont les principaux vecteurs de cette maladie. 

Pour éviter que le chat de la maison contamine les humains, la meilleure solution est de lutter activement contre les puces de votre chat. 

Important 

Eviter de se faire griffer ou mordre par un chat surtout s’il est porteur de puces, et de bien se nettoyer les mains après son contact.